Home

Photos de la semaine

News

Photos de la semaine - 2011

Photos de la semaine - 2010

"news" aux archives

photos gags

Archives photos

Les Progressions Fédérales

Randonnée des Eoliennes

Antoing - Ellezelles - Antoing

Randonnée des Iguanodons

Autour de Tournai

Randonnée des Ascenseurs

VTT et marche des carrieres

Barbecue 2010

Banquet 2011

Les aventuriers du CTA

Voyage du CTA à Berck

Barbecue 2011

banquet 2012

La Zaric

Tour de France de Zaric

banquet 2013


Home > Les aventuriers du CTA > Diagonale Baarle-Hertog - Manderfeld

Diagonale Baarle-Hertog - Manderfeld

Diagonales

Baarle-Hertog

Manderfeld


Dans un contexte plus modeste qu'une Diagonale d'Europe,de France ou d'ailleurs, mais néanmoins méritoire, dix antoiniens accompagnés de Pierre Wlomainck d’Orchies se sont écartés du beau pays de France pour traverser notre “petit” et “plat” pays du nord au sud.

bhm


L’ami William Defrise avait élaboré ce plan de longue date. Hélas, un mauvais coup du sort a brisé dans l’élan les plus fidèles protagonistes dont lui-même. Ce n’est que partie remise, les amis !
Un groupe un peu plus restreint mais tout aussi motivé a rejoint la ville de Baarle-Hertog ce mercredi 6 juin, jour d’un débarquement un peu particulier au coeur de cette cité belge enclavée en Hollande. Un patelin vraiment étonnant où il n’est pas rare, si le besoin urgent s’en fait sentir, de garder les pieds en Belgique et d’éliminer sur les Pays-Bas...
Un mercredi où il a fallu se lever tôt pour prendre un départ tout aussi matinal, après un long déplacement en voiture. Mais le dépaysement devait être au rendez-vous; la pluie aussi... un temps infect qui nous accompagnera sur une majeure partie du parcours. Pour ne pas se farcir tous les malheurs, un vent relativement favorable fit office de délicate poussée dans les montées.
Difficile de se diriger à la carte de l’autre côté de la frontière, certaines routes étant tout bonnement interdites aux vélos, quand il ne s’agit pas de travaux pour y perdre la boussole. Il faut donc emprunter des pistes cyclables qui vont à contresens de la voie indiquée par le GPS de l’ami Christian. C’est par où, Eindhoven ? Via Reusel, le village du même nom que le cours d’eau qui le traverse, Bladel, Eersel, Bergeyk... des noms bien retenus tant il a fallu scruter les panneaux indicateurs pour s’y retrouver.
Retrouvailles avec notre Belgique par Achel et déjà les premières crevaisons

surviennent.

bhm


Nous en subirons 26 au total ! Certains peuvent s’enorgueillir du titre de recordman de la poisse. Et ce n’est pas faute d’avoir monté des pneus de qualité. Le sol rendu humide, les flaques d’eau envahissant les pistes dissimulaient des bris de verre, des gravillons qui demeurent sans cesse collés et finissent par perforer le pneumatique comme le couteau dans du beurre.
Achel, Bocholt, Bree... encore des fuites (y’avait de quoi “braire”) et Opglabbeek, première étape officielle où la carte d’homologation doit être signée et envoyée par la poste. Nous ne sommes pas à l’avance sur l’horaire. Normal, il faut bien compter en moyenne une dizaine de minutes lors de chaque réparation. Après cette formalité, nous atteignons Zuttendal, Lanaken avant Maastricht.

maastricht

La ville de Maastricht

Une visite improvisée de la ville nous fait découvrir quelques coins sublimes : l’architecture de ses bâtiments, les rives de la Meuse, quelques fortifications remarquables et des canons tant d’acier que de chair... que c’est beau, très beau !
En perdition, nos lascars rejoignent Aubel par Fouron Saint Martin et Fouron Saint-Pierre (ou St-Pieters et Sint Martens Voeren, c’est selon). La route s’élève à partir de là, elle grimpe jusqu’à Henri-Chapelle ou un arrêt permet le regroupement et la découverte de l’immense cimetière américain. Entre deux crevaisons, nous atteignons Welkenraedt et enfin Eupen.
Environ vingt kilomètres séparent la sortie de la ville jusqu’aux abords de Monschau (Montjoie). Cette portion traverse une vaste forêt culminant à 650 mètres d’altitude. Autant se situer : ça va monter jusqu’au fameux panneau nous souhaitant la bienvenue en Allemagne, soit au bout d’une quinzaine de kilomètres d’escalade régulière. Le groupe est fortement retardé sur l’horaire prévu.

bhm

Reste à respecter le délai minimal à présent, mais non sans avoir marqué l’arrêt dans le “Vieux Montjoie” pour s’y délecter d’un rafraîchissement. La ville aux maisons en colombages présente encore son caractère typique des XVII et XVIIIe siècles.

monschau

Monschau (ou Montjoie)

Le ruissellement de la Ruhr en contrebas lui apporte sa fraîcheur. Des petites ruelles serpentent entre d’anciens remparts. Pour en sortir, pas d’avance, il faut remonter la pente jusqu’aux pistes de ski de Röhren, à proximité de Schleiden. Un virage à angle droit au milieu de la forêt nous relance en Belgique. Les vingt derniers kilomètres du final seront rapides, il faut impérativement rentrer dans les délais. Pourtant la fatigue envahit chacun. Le soleil se couche lentement, il se dissimule derrière les vallons de la région de Prüm. Nos coachs William et Laurent nous font de grands signes à la sortie d’un virage : Manderfeld n’est plus qu’à cinq kilomètres, allez-y roulez, roulez... et voilà l’instant le plus réconfortant de la journée : l’arrivée à l’Hôtel des Ardennes.
Madame Arendt nous attend, prête à actionner la pompe de son comptoir.
Fourbus mais heureux, nous arrachons la première chope avant quelques étirements et une douche reconstituante.

bhm


La faim aidant, c’est en deux temps trois mouvements que la troupe rejoint le restaurant pour un succulent repas. Dieu que c’est bon ! Roland joue les disc-jokeys et comme à son habitude, raconte ses dernières histoires drôles.

bhm

Pourtant, malgré les rires et les chants, les paupières s’alourdissent inexorablement. Très vite, nos cyclos gagnent leurs chambres, sauf les coachs et l’capitaine partis discrètement goûter aux saveurs liquoreuses du terroir teuton.
La nuit, aussi courte fut-elle aura vu les cyclos tomber comme des mouches dans le lit. Une telle journée constitue le meilleur anesthésiant.
Au matin, des vêtements secs sont enfilés et ce petit monde se retrouve en tenue

bhm

L'hôtel des Ardennes une belle idée de séjour à Manderfeld : www.hotel-des-ardennes.info/

avant le petit déjeuner. Le dernier café à peine avalé, nous remercions nos hôtes pour leur excellent accueil et nous apprêtons à attaquer la bosse et non des moindres. Les points culminants du pays sont à gravir pour remonter vers le nord.

bhm

Le Signal de Botrange (avec ses 694 mètres), la Baraque Michel et même la rue Mononk Jules à Thimister - Clermont !

bhm

La ville de Liège est contournée par le pays de Herve, Dalhem, Visé. Jusque là, les descentes s’enchaînent. Nous filons à grande vitesse et gagnons autant de temps que du terrain. Le groupe s’arrête pour dîner à Bassenge, à la limite du Limbourg belge.
Les régions vallonnées s’arrêtent là, logiquement. Le relief est en effet beaucoup plus plat. L’allure s’accélère et la progression s’effectue à notre avantage. Riemst, nous sommes en région Flamande, à l’est de Tongres. Nous prenons la direction de Bilzen, Diepenbeek avant Hasselt et Heusden-Zolder où nous n’allons pas prendre le circuit automobile mais bien faire un bref arrêt pour déguster la Tongerlo.
Nous contournons Léopoldsburg par Oostham et Balen avant d’atteindre la ville de Mol où une énième crevaison nous force à l’arrêt. C’est le patelin de Tom Boonen. Comment parvient-il à s’entraîner sur ces infâmes pistes cyclables ? La frontière hollandaise se rapproche. Les cafés arborent les couleurs orange des supporters de l’équipe nationale néerlandaise. Dessel, Retie... la pluie s’intensifie, nous peinons à avancer. Nous saurons par la suite qu’une tempête s’est abattue dans la région juste après notre passage. Arendonk, allons donc... mon compteur affiche les 400 km et le but n’est pas encore atteint.
Il faut passer Ravels sur notre beau vélo. Enfin la frontière, la première... il faut en passer deux pour revenir à Baarle-Hertog. Une longue ligne droite interminable et les distances qui se font ressentir doublement. Au loin un clocher d’église, c’est là l’arrivée. Tout le monde accélère, négocie le dernier virage et rentre dans ce petit parking. Les badauds n’auront pu qu’observer de leur fenêtre cette bande de ... comment les qualifier ? Aussi fous que courageux, se déshabiller, après avoir stocké les textiles dans un large sac et enfiler vite fait un survêtement bien sec. Ces aventuriers du “plat pays” se congratulent avant de s’engouffrer dans les véhicules pour le retour.

bhm


C’est après quelques jours que l’équipe réalise l’épopée, soit après avoir pansé les parties ensanglantées par les cloques, après avoir retrouvé un vélo dont les freins amoindris sont devenus inutilisables, les pneus complètement usés, perforés de toute part... Nous en sommes arrivés à bout. Ce n’était pas du sport, mais une belle aventure, un défi mené d’un bout à l’autre.

LE C.T.A... VIVRA !!!

Donat.

fiets260

******************
Baarle-Hertog - Manderfeld (et retour)

flèche


La suite des photos...

Diagonales

diago

parcours

Attention : les distances sont reprises "à vol d'oiseau" entre les étapes. La distance réelle est bien plus longue...

Liste des Participants aux diagonales des 6 et 7 Juin

diago

bhm

Photo de groupe à la sortie de Baarle-Hertog - c'est la grosse averse.

bhm

Le groupe va progresser ainsi sous la pluie - ici, Marc Millet (qui avait bouclé un 400 km la semaine précédente)

bhm

Christophe Besard, un autre grand randonneur subit les caprices du temps comme tout le monde.

bhm

Freddy les suit avec le reste du groupe nous sommes encore aux Pays Bas.

bhm

Thierry Moulin, l'homme en forme !

bhm

L'arrêt marqué pour un dépannage permet une brève récupération et un peu de discussion.

bhm

Seul inconvénient : la traversée des grandes villes et leurs dangereuses chaussées.

bhm

Le Prési entame la montée vers Eupen

bhm

Ensuite, c'est la montée à travers bois vers Montjoie. L'Allemagne est au bout de la route.

bhm

Freddy en pleine escalade.

bhm

Et enfin, ce court (mais salvateur) arrêt à l'Alt Montjoie avant les quarante derniers kilomètres.

bhm

L'arrivée à Manderfeld. Vite, vite... le délai est respecté.

bhm

ça méritait bien une bonne bouffe...

bhm

ça y est, Roland entame son répertoire de chants et de blagues...

bhm

La bonne humeur règne

bhm

Freddy, William et Laurent.
William Defrise et Laurent Desquiens ont été nos coachs durant ces deux jours.
Leur présence était pour nous un grand soutien. MERCI, les amis !

bhm

Tout le monde s'attable en toute amitié, dans la rigolade.

bhm

Heureux d'être là...

bhm

Un p'tit dernier dans le bar de l'hôtel

bhm

à ta santé, Capitaine

bhm

Roland et Madame Arendt, tenancière de l'Hôtel.
Nous recommandons vivement cet endroit superbe !
www.hotel-des-ardennes.info/

bhm

Après le travail administratif (estampillage des cartes), William rejoint le bar à son tour.

bhm

Retour dans l'autre sens. Il faut monter le fameux Signal de Botrange (Alt. 694 m)

bhm

Christophe prend de l'altitude.

bhm

Le Président monte à l'aise.

bhm

Le retour sur la placette - Nous sommes tous complètement trempés.

bhm

Donat se retrouvera complètement nu, le temps d'enfiler des vêtements secs. (Un C... vu n'est pas perdu)

bhm

Jacques Jardez en redemande... infatigable..

bhm

Vivement ce soir qu'on se couche...

bhm

Notre Président a retrouvé la trace de Carine.

bhm

Allez encore une en souvenir...

bhm

Fort heureusement, quand l'un s'arrête, les autres marquent aussi l'arrêt et assistent l'infortuné.

bhm

Le Cimetière américain de Henri-Chapelle. Petit moment de recueillement en ce jour de débarquement.

bhm

Le traditionnel digestif. Merci, Patron !

bhm

La rue Mononk Jules :-)

bhm

Il n'y a pas que le fromage au pays de Herve... il y a de belles montées aussi.

bhm

Un paysage superbe

bhm

Il aurait été dommage de rater le cliché...

bhm

Pierre Wlomainck a accompagné notre club. Il se souviendra lui aussi de ces deux journées...

Infos utiles...

biere

Source : "Men's Health" n° 61.
L'échantillon repris dans cet article est bien sûr très restreint.
Notre région est particulièrement riche en bières. La diversification en fait le bonheur des sportifs.
Sachons apprécier cette chance (avec modération...)


Pas d'articles actuellement.

 



Vélo

Membre de la
Fédération belge
du cyclotourisme



Home   |   Photos de la semaine   |   News   |   Photos de la semaine - 2011   |   Photos de la semaine - 2010   |   "news" aux archives   |   photos gags   |   Archives photos   |   Les Progressions Fédérales   |   Randonnée des Eoliennes   |   Antoing - Ellezelles - Antoing   |   Randonnée des Iguanodons   |   Autour de Tournai   |   Randonnée des Ascenseurs   |   VTT et marche des carrieres   |   Barbecue 2010   |   Banquet 2011   |   Les aventuriers du CTA   |   Voyage du CTA à Berck   |   Barbecue 2011   |   banquet 2012   |   La Zaric   |   Tour de France de Zaric   |   banquet 2013